Orgaconseils

logo_orgaconseils_bzh_web

Préserver les ressources naturelles est aujourd’hui reconnu par (presque) tous comme un une nécessité évidente.

Les entreprises ont intégré le développement durable à leur stratégie et bien compris que l’on doit économiser les ressources de la planète pour que les générations futures puissent encore en bénéficier.

Mais qu’en est-il de la ressource humaine ? Car oui, depuis quelques années, la « gestion du personnel» est devenue « management des ressources humaines ».

L’humain est une ressource. La plus précieuse qu’il soit !

Alors pourquoi ne pas y appliquer les mêmes principes qu’aux ressources « naturelles » ?

Cela signifierait l’utiliser avec l’idée qu’elle doit perdurer, se renouveler, être encore présente dans plusieurs années.

Et ne pas en exploiter le maximum, là, toute suite, en se disant qu’on en retrouvera facilement pour renouveler le stock…

Nous connaissons aujourd’hui les conséquences de l’exploitation maximale et sans vision long terme des forêts, de l’eau. Nous savons que ce ne sera pas si simple de renouveler la ressource, et nous la ménageons.

Alors pourquoi ne pas faire de même avec l’humain ?

Est-ce raisonnable de « tout donner » au travail ?

Un salarié est-il interchangeable et remplaçable ?